Où le trouver ?

Notre commune dispose d'un défibrillateur entièrement automatisé (D.E.A.) qui est situé sous l'appentis adossé à la façade sud de la mairie (accès à la salle de conseil / bureau de vote).

localisation375x375.gif


Il a vocation à être utilisé par tout le monde, emportez-le en cas de besoin !
Il est automatique et les instructions de mise en marche sont avec l'appareil.

Respectons-le, il peut sauver des vies.

Un millier de D.E.A. est installé dans notre département :


Afficher Implantation des défibrillateurs de Seine-Maritime sur une carte plus grande
“La liste et la localisation des défibrillateurs fournis dans cette carte sont donnés à titre indicatifs. Le Département ne saurait être tenu responsable de l'absence ou du déplacement de l'appareil dont la propriété, la maintenance et l'emplacement relèvent de la responsabilité de la commune ou de l'établissement qui l'a installé. Dans tous les cas, appelez les pompiers”.



La Seine-Maritime s'équipe de defibrillateur


Comment réagir en cas d'arrêt cardiaque inopiné ?

Le scénario idéal d'une réanimation à l'aide d'un défibrillateur automatique est :

  • Le témoin est là lorsque la personne s'effondre et reconnaît une situation d'arrêt cardio-circulatoire : la personne ne répond pas, ne respire pas et ne réagit pas aux insufflations ;
  • Il appelle (ou fait appeler) les secours (112 dans l'Union européenne, ou autres numéros suivant sa localisation géographique - le 112 est joignable avec un téléphone fixe ou un téléphone mobile) immédiatement en spécifiant qu'il est en présence d'une personne en arrêt respiratoire et circulatoire ;
  • Il pratique la réanimation cardio-pulmonaire ;
  • Un défibrillateur automatique est mis en place dans les 5 minutes suivantes ;
  • Une équipe médicale (comme le SMUR en France) ou paramédicale est présente dans les 20 minutes, selon la localisation, pour poursuivre la réanimation.


La Seine-Maritime s'équipe de 1000 défibrillateurs...

L'arrêt cardiaque inopiné, appelé aussi mort subite de l'adulte, est responsable de prés de 50.000 décès chaque année dans notre pays. Il constitue un véritable problème de santé publique.

Lire la suite...

source : seinemaritime.net