ora.jpg

Outre notre Eglise Saint-Martin et son clocher droit dans le ciel,
...comme un i sous le point redoré de son coq...,
et le livre ouvert - de granit rose sur granité gris -
qui constitue notre digne et sobre
Monument aux Morts à l'orée du cimetière,
nous devons signaler tout spécialement
la croix du XVII ème siècle classée historique
au pied du sanctuaire et, encore,
à deux pas l'oratoire de la route des Autels,
qui sert de reposoir lors du pèlerinage des aoûtiens,
lesquels étaient les travailleurs de la terre et moissonneurs de l'été,
en direction des vénérable Château et accueillante Chapelle.

Cet édifice constitue un signal qu'on voit de loin dans la plaine
et comme le pavillon d'octroi -gratis pro deo - souhaitant la bienvenue
- international welcome-willkommen-bienvenida-welcom- benvenuti etc. -
à l'entrée de notre cher village de Fultot.
Construit lors de la ré-évangélisation de la France lors du XIX ème siècle,
à la suite des épreuves de tout genre
et selon le mouvement comme perpétuel des idées,
il n'est pas sans rappeler de par son dôme les koubbas du Maghreb et,
par exemple, l'héroïque marabout de Sidi-Brahim.

Son Christ central est encadré de deux statues,
à n'en point douter Marie et Madeleine
telles de nos anges gardiens,
ainsi que environné de St Joseph à gauche
et St Martin à main droite
avec respectivement des ex-votos datés de 1870 et de 1871.

Les montants de la Croix ont longtemps servi de perchoir aux oiseaux du ciel
mais le tout est, lui aussi comme notre Eglise, en voie de restauration.

Bien des longères, maisons de maîtres et villas modernes qui dessinent,
dans leur harmonie tout ensemble,
le visage de l'avenir vous accompagneront
dans le tour de nos rues autour du Carreau de l'agglomération
que symbolisent sa Mairie,
typée et typique de par sa construction en briques de l'époque
et aménagement évolutif depuis le rétablissement de la République en 1870-71,
ainsi que ses abords paysagers ou sportifs.

La paix sur la Terre aux Hommes et aux Femmes de bonne volonté.

Claude Guizard